vendredi 18 janvier 2008

Nénette Se Met Au Ukulélé.

Parfois,
_
je me demande si la vie ne serait pas plus belle si j'étais le caniche de la vieille du n° 55. Parce qu'il se la coule douce le toutou, pas de boulot, pas de stress, ni danxiété, pas de frange qui enfle genre et-oui-c'est-moi-Nénette-et-mon-casque-de-motarde-de-l'espace, pas de bidou qui bloblote, de soupe au soja archi-dégueu et de vernis qui s'écaille. Nan. Juste une vie entière de kiff total, à se rouler par terre, à bouffer des cochonneries et à s'envoyer en l'air. Alors là vous voyez, ça me dérangrerait pas qu'on me fasse le coup de la foudre qui s'abat sur ma résidence, et qui fouttrait mon esprit dans le corps du chien, et vice versa. Du chien j'ai dit, pas de la vieille truffe du n°55, je préfèrerait encore me faire rate et bouffer du gruyère à vie que de subir ça.

J'ai fait ma rentrée la semaine dernière, et tout est parti en vrille dès le premier jour, pouf, comme ça. Du coup, mardi soir, j'ai réfléchi sur mon existence et tout ça, et j'ai décidé qu'il était temps de procéder à ma réincarnation. Oui parce que vous savez, lorsque vous réalisez que votre plus grande ambition dans la vie est devenir caniche, je crois qu'il est temps de faire quelque chose. Du coup voilà, je suis la nouvelle Anne. C'est sûr il y a des inconvénients à être la nouvelle Anne. Parce qu'elle est plutôt incontrolable cette garce. Alors oui c'est vrai que j'aurais préféré qu'elle ne glapisse pas au beau milieu d'une salle de classe rempli d'êtres vivants et doté ce merveilleux sens qu'est l'ouïe "Putain j'en ai carrément marre d'avoir un mamouth greffé sur le front", ou qu'à "Désolé, j'ai pas pu t'envoyer mes voeux pendant les vacances", elle ne réponde pas "Oh c'est pas grave de toute façon j'avais la tête dans la cuvette". Oui j'aurais préféré. Mais n'oublions pas que la nouvelle Anne s'est aussi enrichi en sex appeal, a des chaussures tektonik aux pieds, met du gloss à la framboise et joue du Yukulélé, alors si ça c'est pas la classe américaine, je vous demande un peu ce que c'est, en définitive.

Je crois bien que je vais vous laisser, je dois lire la Belle au Bois Dormant, parce que je dois le raconter à Thibault lundi. Ah au fait, mon conseil de classe a eu lieu, les profs me kiffent grave même si je suis une crétine finie, et me trouvent gentille.

Je vous kisse les mecs, j'espère que vous m'aimez, moi j'aime
M. Bertrand.

___________PHOTO: BECKY LOU
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires - ajouter un commentaire:

Anonyme a dit…

franchement puissant ton blog, t'es completement déjantée et tu devrais en faire un bouquin, je suis sure ke sa marcherai nikel !!

Clé a dit…

Héhé, anonyme t'as bien raison.

Je t'aime sale poil.