lundi 3 septembre 2007

Nénette S'en Va-T-En Guerre.

-




Prepa, tu ne me fais plus peur.

-

Tu me terrifies.






-




A dans 1 semaine les enfants, rentrez bien, oui.-



Une semaine plus tard, dans les abîmes du désespoir et même encore plus bas:


CHERS GENS,

-Je suis actuellement en train de me demander si le meilleur truc qui me reste à faire pour rester en vie est l'exil dans un pays incartable où je pourrais habiter une joli grotte et élever des brebis poilues pour fabriquer du fromage et boire du lait dégueu, ou une inscription à la Star Ac'. Parce qu'à la Star Ac', même si en s'y mettant tous ensemble, les candidats atteignent difficilement le QI d'un morse, ils ont au moins la chance de faire quelque chose qui leur plaît. Alors oui je vais y réfléchir à deux fois. Parce que j'en ai ma claque, j'en ai ras la tartine d'être coincée dans cette stupide étoile, où les gens prennent leur cul pour un soleil parce qu'ils te font la division euclidienne d'un polynôme sans se planter, EUX, et parce qu'ils sont sortis diplomés de l'Ecole Supérieure des Garces-et-Crevards-de-Base. C'est vraiment la déprime les enfants. Mon prof de maths est un crapaud (qui donne pas vraiment envie qu'on l'embrasse si vous voulez tout savoir), ma prof de physique est timbrée, je me sens à des km des filles de ma classe, de toute façon je crois qu'elles n'ont pas vraiment envie de me connaître allez savoir pourquoi, je me sens mal mal mal dans ma peau, et pas du tout à ma place au milieu de tous ces gens qui lisent Karl Marx quand ils ont envie de passer le temps, alors que moi dans ces moments là, j'aime ouvrir mon armoire et plannifier les vêtement que je vais porter pendant la semaine. Je ne dis pas que c'est mieux, ou que c'est eux qui ont raison, je dis juste que cette rentrée est la pire de toute ma vie. Evidemment on trouve toujours quelque chose de positif si on cherche bien, oui c'est sûr la soirée d'intégration c'était chouette, j'ai trouvé trois filleuls et on a complimenté mes fesses, mais expliquez-moi pourquoi les meilleurs moments de cette semaine se sont produits lorsque j'étais bourrée, oui expliquez moi ça. Est-ce que ça veut dire qu'il faut que je remplace l'eau par la vodka si je veux me sentir bien? Excusez moi mais je trouve pas ça très engageant. Vous savez, le truc qui m'énerve dans cette histoire, c'est que les hommes continuent encore et toujours à diviser leur société en catégories, et qu'il faut se conformer aux critères qu'ils ont défini pour entrer dans leur tupain de moule sans que ça dépasse. Mais moi j'ai pas envie de finir mes jours dans un moule, parce que je trouve pas ça furieusement excitant d'être une tarte mal cuite, où un soufflet au fromage plein de trous. Et je préfèrerai me taper un ornythorinque que d'arrêter de parler à mes plantes, d'inventer des chansons à l'eau de rose et de m'évanouir devant Coyote Girl parce que l'acteur est canon. Alors prenez-moi pour une coincée qui aime pas parler devant 3o personnes et qui se la ramène pas avec sa science, mais moi je suis très bien dans ma fantaisie. Nom de Dieu.


-
Je vous salue gracieusement.


-
PHOTO: COCO ROCHA
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires - ajouter un commentaire:

J'Huppertienne a dit…

Ta nouvelle bannière est superbe !
Bonne rentrée à toi aussi ;)
J'espère te suivre toujours aussi souvent !
Bisou
Juliette

Clara Segui a dit…

Merci pour ton commentaire, c'est gentil! Ton blog est super agréable, j'aime beaucoup.
Bonne rentrée :)

mOnsieur hugO a dit…

Je me sens toujours bien seul à la rentrée. Je vois les autres bouger sans moi. C'est tres étrange. Comme s'il vivait, mais je vivais en décalé, et il ne le remarquait pas...
Que te dire... Face à mon desarroi de mon avenir, il y a encore ceux qui se font des trous à l'échine car il pete plus haut que leur cul. Ils s'agitent, bavent, et se prétendent.
Je n'attend qu'un chose. Qu'ils tombent.
Ca fait du mal de se réintégrer. A nouveau dans un monde étrange. Mon seul moment de plaisir, ca a été quand j'ai mangé ma confiture de framboises avec les doigts, où quand j'ai entedu mon vélo faire du bruit.
Qu'ils lisent Marx, que je mange la confitue, que tu regardes tes habits. Ils sont loins, loins. Fais avec. Mais ne te prends pas la tete.
Ils sont étranges, oui. C'est sur.

Mais la prépa s'est aussi cela. c'est une regle du jeu. Qu'il faut accepter. Ne la rebute pas totalement et tout de suite. C'est nul. Prend là un peu avec toi.

Les gens sont bizarres. Encore plus en prépa car ils deviennent des animaux.

Cette année va etre tres étrange. Tres "prépa". Il vaut mieux que tu integre un peu cette mentalité. Ca fera moins mal.

Je trouve un bon equilibre avec la prépa, ma fenetre, mes plantes, ma confiture, ma musique et la nuit.
Garde ta fantaisie car c'est ce qui fait que tu es interessante.

Gaëlle a dit…

Ah que je suis d'accord avec toi j'ai l'impression que cette année va être la pire de toutes et j'ai aussi la nette impression que ce n'est pas qu'une impression...tu m'as suivi? je compatis de tout mon coeur car moi aussi cette rentrée est horrible mais motivons nous le bout du tunnel n'est pas si loin et quand on l'aura passé, bien ou mal, on sera fier d'être arrivé une fois au terme des deux années... et puis je ne me fais pas de souci pour toi mais bon courage je ne sais pas comment je ferai a ta place... gros bisous et si t'as besoin de qqch je suis pas loin ne l'oublie pas !

nikoko ki passe (de lan dernier) surnommé superhomme 2008 ou encore le gros saoul a dit…

Nénette A Vu Les Etoiles Filer.







Fini
-
de
-
se
-
plaindre.



ralala.bé qd sa va pas ta ka mapeler on bossera a 2 :D.
C'est vrai parce que moi je bosse pas si j'ai pas qqun qui me surveille