vendredi 28 mars 2008

Nénette Voudrait Dire Quelque Chose.

D'ABORD TU CLIQUES
LA MON POTE_
On est en Prepa et on est bien amoché. On fume, on boit plus que de raison, on n'a pas souvent les yeux en face des trous, on se plante, on se gamelle, on apprend à se ramasser et à ramasser ses dents un peu plus loin, on se prend des tartes, des claques, des mega tempêtes dans la tronche, oui je vous raconte pas l'état de ma frange après ça. On devient sujet à des crises de larmes, d'hystérie, de boulimie, on se lève la nuit pour boire des litres de lait au cocao, on flambe maladivement 3 tablettes de Milka-Caramel en une semaine et on bycotte les légumes transgéniques du self en se maudissant intérieurement. On oublie les anniversaires, on zappe les fêtes de famille, on s'éloigne, on s'oublie tout court. On devient cinglé, on se fout la tête dans le frigo, on bouffe du papier alu, on divise des tables par des chaises, on parle à son rideau de douche, on se met à rire de tout, même de la blague de l'oiseau migrateur qui se gratte que d'un côté. On se regarde prendre de plus en plus de poids, perdre de plus en plus d'heures de sommeil de moins en moins rattrappables, alors on sèche une colle de maths pour aller dormir un peu et on se ruine en anticerne et poudre bonne-mine. On devient plus calé que n'importe qui question musique, puisque c'est elle qui nous sauve. On essaie tant-bien-que-mal-mais-finalement-plus-mal-que-bien de soigner notre coeur en tombant amoureuse de garçons de 16 ans, ou en se lançant dans des histoires glauques, dont on ressort encore plus déchiré. On devient accro au paracétamol, au BioMag, à tout ce pourrait de près ou de loin soigner notre mal de crâne, mais on y croit à moitié. Et on se désespère lorsqu'on constate que les répliques d'Ally MacBeal rentrent beaucoup plus facilement que les formules d'élecromagnétisme.

Pourtant on est en Prepa et on est stylé. On a des d'amis furieusement chouettissimes, parce qu'on connaît le véritable sens des mots entraide et générosité. L'amour on y croit encore, parce que c'est l'espoir qui nous tient debout. On a deux bras, deux jambes, un présent pas tout rose mais un avenir en arrière plan, et surtout des mega rêves de Nénette. Alors oui, on se construit peut-être tout de travers, mais on a de quoi avancer. En théorie hum.

Oui vous l'avez compris, les concours approchent.
Dieu des cactus et des apéricubes, fais pas le con cette fois.
Je t'en supplie hein.
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires - ajouter un commentaire:

Kazilar a dit…

See please here

J'Huppertienne a dit…

AAAAAAAHHHH mais cette VIDEO est MERVEILLEUUUUUUSE ^^
Tu trouves vite tes chouchouX toi hihi qu'il est beau...!
Merde pour tes concours & COURAGE*
Bises benjiennes ^^
JU'

J'Huppertienne a dit…

Et puis la playlist pas mal du tout ;) si si ça fait plaisir !
Surtout "Mademoiselle Juliette" <3 c'est gentil de penser à moi !
Bizzz
Ju'

leeloo a dit…

oh jadore cette photo!!!
jte fais des gros bizoux! pi jcroise les doigts pour tes concours!!! =)
(l)

Tamah a dit…

Thanks for writing this.